La prévoyance: prévenir plutôt que guérir